Accueil 150 ans d'histoire Programmation Partenaires Planifier une visite Devenir bénévole Contactez-nous

Almatois, nous sommes une population fière et en mouvement depuis 150 ans, voici un bref aperçu de notre histoire.

Construite autour de 1865. 1ère maison de Damase Boulanger (fondateur d'Alma) ,sur l’île Ste-Anne, à l’embouchure de la Petite-Décharge.Tiré du livre : « Saint-Joseph-D’Alma a cent ans 1884-1984 » de Paul Tremblay

L’arrivée sur l’île d’Alma en 1867 de Monsieur Damase Boulanger, fondateur de la ville d’Alma, fût un événement marquant qui est toujours au cœur de l’identité des Almatois et Almatoises. Monsieur Damase Boulanger était alors à l’emploi de la compagnie Price Brother à titre de surintendant de la glissoire, la « slide ». « Il avait la charge de contrôler la circulation de l'eau et des billots, de tenir un compte exact de chaque pièce de bois qui y passait et d'en faire deux rapports, un pour la compagnie Price, l'autre pour le gouvernement.

Bien qu’il vint habiter pour la première fois sur l'île d'Alma en 1863, c'est en 1867 qu'il s'y installa en permanence avec sa famille. C’est pourquoi, en 1967, la Ville d’Alma célébrait son centenaire en commémorant l’installation de la première famille almatoise.

Par la suite, au début du 20e siècle, l'édification rapide de la ville s'est faite avec l'industrie des pâtes et papiers avec la Price Brother and Company, et grâce à la fabrication de l'aluminium avec la compagnie Alcan. Cent cinquante ans plus tard, ces deux industries sont encore des jalons importants de l’économie locale avec la papetière Produits Forestiers Résolu et l’aluminerie de Rio Tinto qui sont parmi les plus importants employeurs. Les anciennes villes de compagnie, Isle-Maligne et Riverbend, sont devenus de magnifiques quartiers patrimoniaux dont la préservation architecturale est une préoccupation constante pour la communauté.

Vers 1900. Village de Saint-Joseph d’AlmaTiré du livre : « Saint-Joseph-D’Alma a cent ans 1884-1984 » de Paul Tremblay

Aujourd’hui, la Ville d’Alma est reconnue comme étant la deuxième ville en importance au Saguenay-Lac-Saint-Jean et se situe au 35e rang à l’échelle provinciale avec une population de plus de 30 000 habitants. Sa réputation de Ville de l’hospitalité dépasse largement les frontières de la région.

Un merci spécial à la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean pour la mine d'or d'informations!

1535

Le Royaume se fait connaître

Le 1er septembre 1535, au cours de son deuxième voyage,Jacques Cartier découvre officiellement le Fjord du Saguenay en mouillant la Grande Hermine, la Petite Hermine et l'Émérillon à Tadoussac, lieu situé à l'embouchure de la rivière. Les Amérindiens qu'il avait amenés en France à la suite de son premier voyage en 1534, Taignoagni et Domagaya, lui avait déjà parlé du Royaume du Saguenay, Donnacona, le chef de Stadaconé, confirmera également ces dires lors de sa visite à François 1er en 1536.

1560

Territoire mystérieux

Tadoussac devient rapidement un lieu d'échange très fréquenté par les Français et les Basques de 1560 à 1600 ; durant l'été, on peut y voir jusqu'à 20 vaisseaux à la fois. Malgré ce fort achalandage d'Européens à son embouchure, la rivière Saguenay et son bassin demeurent un mystère pour ces marchands qui concluent entre 1560 et 1565 une entente avec les Kakouchack pour établir une chasse gardée au Saguenay contre un approvisionnement en peaux à Tadoussac .

1647

Découverte du Lac Saint-Jean

Juillet

Le père Jean de Quen, jésuite, arrive au Lac Piekouagami. Il est le premier Blanc à y parvenir. Il est considéré comme le «découvreur» du Lac Saint-Jean même s'il n’a rien découvert, les Amérindiens occupant le territoire depuis déjà plusieurs milliers d’années.

Décembre

Création du Domaine Royal par le Roi de France. Le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean est donc détaché du reste de la Nouvelle-France.

1837

Société des Vingt-et-Un

Fondation par vingt-et-un citoyens de La Malbaie de la Société intitulée «Les Entrepreneurs des bois dans et sur le territoire du Saguenay» et encore «La Société des Pinières du Saguenay» dite «Société des Vingt-et-Un. En 1838, Ils s'installent à Grande-Baie (aujourd'hui arrondissement La Baie de Saguenay) pour l'exploitation du pin blanc et du même coup lancent la colonisation de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La société est achetée par William Price en 1842.

1846

Premiers chantiers

Ouverture des premiers chantiers sur les rives des Grande et Petite Décharge.

1856

La Dalle

Début de la construction de la dalle près de l’île Sainte-Anne. Damase Boulanger agit comme contremaître pour faire bûcher le bois et pour exécuter ces travaux. Cette dalle sert à éviter les rapides de la Petite Décharge pou le transport du bois jusqu’à Chicoutimi.

Après quatre saisons de construction, la dalle ente en opération pour faire passer les billots de pins sous la surintendance de Damase Boulanger.

1867

Premiers citoyens d'Alma

Installation permanente de Damase Boulanger et de sa famille en bordure de l'île Sainte-Anne.

1879

Saint-Joseph d'Alma

1 janvier

Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-d'Alma par détachement de celle d'Hébertville.